search
S'inscrire
Boîte du jeu : Kang

Kang

settings
brushClaude Leroy
home_work
local_shipping
Nombre de joueurs :2-4
Age :8 ans et +
Durée de partie :20 min
Langues :Français
    8,5
    Kang est une réédition de Gygès avec quelques modifications de règles et des versions pour 3 et 4 joueurs. Cette version est une série limitée fabriqué artisanalement. Contenu : 1 tapis de jeu, 18 figurines souples (12 marrons : 4 petits, 4 moyennes, 4 grandes), 6 figurines bleues (2 petits, 2 moyens, 2 grands), 12 socles (4 simples, 4 doubles, 4 triples), 10 bâton allumette de score, un feuille de règles.Envoyez 3 pièces de l'autre côté avant votre adversaire.

    Les avis

    • boîte du jeu : GygèsGygès : Le meilleur des jeux abstraits ?
      Nombre de partie 'en réel' : 0 Nombre de partie en ligne (BoardGameArena) : Environ 450 Lorsqu'on demande des jeux abstraits aux règles simples mais avec une grande profondeur, je vois souvent cités les jeux du projet Gipf. Pour le peu que j'en connaisse (quelques partie de Dvonn et Tsaar), ce sont effectivement d'excellent jeux, qui répondent parfaitement à ce cahier des charges. MAIS pour moi, Gygès est encore un cran au dessus. Oui, on atteint un sacré niveau à ce stade, il fallait bien que le titre soit en conséquence ! Un jeu abstrait où les pièces n'appartiennent à aucun camp, mais où il existe quand même une spatialité 'nord contre sud', avec un espace propre à chaque joueur à défendre, ce n'est pas fréquent (je n'ose pas dire unique de peur de me tromper mais l'idée est là). La force de Gygès, c'est sa simplicité de lecture. Le plateau de 36 cases avec seulement 12 pièces reste à une dimension modeste, qui permet d'avoir une vision globale du jeu assez facilement. Le jeu est donc à mon sens possible a appréhender sans nécessaire faire fumer l'ensemble des ses neurones juste pour comprendre quoi faire concrètement. Cependant, cette apparente simplicité rassurante au démarrage ne limite absolument pas la profondeur du jeu. La façon de créer son réseau, les équilibres à trouver entre l'attaque et la défense, la gestion dans les différents types de pièce qu'on garde a disposition, le fait de pouvoir replacer les pièges n'importe ou sur le plateau donne un résultat pharamineux en termes de stratégie. Les premières parties seront déjà l'occasion de se familiariser avec l'aspect réseau du jeu, et d'acquérir une bonne vision des déplacements multiples en rebond sur le plateau. A ce stade de démarrage du jeu, le joueur devra surtout être attentif et prendre des réflexes de lectures du plateau. Puis, assez rapidement, une fois cette étape assimilée, on prendra plaisir à commencer à comprendre le jeu, à mettre la pression à l'adversaire jusqu'au moment ou celui-ci se retrouvera dans l'impasse sans possibilité de se défendre, à anticiper des attaques implacables et à les planifier plutôt que de les constater a posteriori. A ce stade, on pourra dire qu'on sera prêt à jouer véritablement à Gygès, et on démarrera le long chemin de la compréhension des concepts qui régissent la stratégie de ce jeu (création de réseau asymétriques, blocage des mouvements adverses, gestions des pièces). Un autre point intéressant, c'est cette dynamique de victoire 'en un coup'. Ici, pas d'accumulation de points, on trouve un mode de victoire semblable aux échecs, avec une condition spécifique de fin de partie et un résultat indépendant du reste du plateau. Ce système permet de nombreux renversements de situations, et ce même une fois le jeu 'maîtrisé' (comprendre, avec deux joueurs d'un bon niveau). Une situation qui semblait avantageuse pourra brusquement se révéler délicate sur une attaque ratée, et l'initiative change rapidement de camp. La conséquence, c'est que les parties peuvent à la fois être longue et disputée, riche en rebondissement (hahaha quel calembour, le rebond dans gygès...), mais aussi de façon surprenante incroyablement rapide. La physionomie du jeu fait qu'on peut très rapidement se retrouver en danger, et perdre parfois en une dizaine de coup seulement. Les phases "d'ouverture" ne sont pas longue, et la bataille fera rage rapidement sur le plateau. Bien sûr, comme tout jeu abstrait de ce type, une expérience du jeu optimale nécessitera d'avoir des adversaires (enfin, au moins un) régulier avec un niveau proche, pour apprécier les parties au maximum. Ici, impossible d'attribuer un nombre de points de handicap qui comblerait l'écart de niveau entre deux joueurs. Je ne me prononcerai pas au niveau du matériel du jeu, n'ayant joué qu'en ligne et ayant cru comprendre que plusieurs versions avaient pu voir le jour au fil des années. Cependant, pour reprendre la comparaison initiale avec les jeux du projets Gipf, ces derniers me semblent sur ce point esthétiquement largement au dessus. Pour le reste, je ne peux que vous conseiller d'essayer Gygès. En fan de jeux abstraits, il reste, pour l'instant et pour moi, le meilleur !

      MasterMindM

      20/01/2021

      10
    • boîte du jeu : GygèsGygès : Kang : Un jeu abstrait thématisé
      J'ai découvert et apprécié le concept de Kang grâce aux vidéos de Tric Trac, en particulier la géniale expli-partie stratégique jouée entre M. Guillaume et l'auteur, Claude Leroy. Cette vidéo permet d'avoir un bel aperçu de toutes les possibilités de ce jeu et donne fortement envie de s'y essayer. Je l'ai acheté, nous y jouons beaucoup avec mon fils (10 ans) qui aime également ce jeu. C'est un jeu abstrait mais le thème des kangourous se prête bien à la mécanique et le rend accessible au plus grand nombre. D'ailleurs depuis j'ai découvert et joué à Gyges sur BGA (le jeu abstrait créé à l’origine par M. Leroy et qui a donné Kang dans cette nouvelle édition) et nous utilisons plus volontier les règles de Gyges avec notre plateau de Kang (2 jeux en 1 donc !). Des règles simples, des parties rapides, l'envie de prendre sa revanche... Acheté pour moins de 20 euros, je ne peux que vous le conseiller fortement !

      Jaipur

      04/09/2020

      10
    • boîte du jeu : GygèsGygès : Superbe !
      Les + : Règles ultra simples Matériel superbe et agréable au toucher Le rangement des pièces bien pratique Principes de jeu orignaux : - Les pions n'appartiennent à personne - Devoir jouer avec un pion placé le plus près de soi - Rebond ou capture Parties rapides, tendues et toujours différentes Retournements de situation fréquents (rien n’est perdu) profondeur tactique et stratégique Les - : Version introuvable Retournements de situation fréquents (zut, j’ai fait une bêtise ! ) Un apprentissage est nécessaire Pas avec un joueur qui réfléchit pendant des plombes Donc : J’adore

      PtitJu

      22/01/2020

      10
    • boîte du jeu : GygèsGygès : Pur jeu abstrait
      De la belle ouvrage ce jeu Intelligent et à courbe d'apprentissage marquée... La version colorée et animalo bondissante "Kang" est fun et attire, au moins du regard, les plus jeunes.

      Brissac

      02/07/2019

      9
    • boîte du jeu : GygèsGygès : Vous y jouez Kang?
      Avis complet sur Vin d'jeu:

      SwatSh

      21/03/2018

      7.7
    • boîte du jeu : GygèsGygès : Le jeu qui fait rebondir les ziggourats
      Un grand jeu abstrait qui s'apparente aux échecs dans sa complexité stratégique, mais qui heureusement peut être joué en mode plus léger : le nombre de coups sera décuplé par rapport à des joueurs experts, mais le plaisir du jeu sera quand même présent. La manipulation des grosses pièces en bois est à elle seule une expérience ludique.

      tt-1fe741f481b9448...

      10/05/2015

      8.1
    • boîte du jeu : GygèsGygès : Saute neurones !
      Petite histoire... Gygès est un jeu de stratégie abstraite inventé par Claude Leroy, un spécialiste des créations où les neurones sont sollicités, dont la première mouture éditée date de 1984. Pour les nostalgiques, le magazine Jeux et Stratégie avait plébiscité cette conception en lui attribuant une notation correcte, deux cœurs (sur un maximum de quatre). Malgré sa confidentialité éditoriale, Gygès a réussi à traverser les décennies et a connu plusieurs rééditions dont une en cuir par Jactalea en 2007. Gigamic reprend le flambeau en livrant une boîte plus conventionnelle et un matériel moins atypique. Toutefois, l'esthétisme demeure présent et on constate un pragmatisme salutaire dans l'élaboration du plateau et des différentes pièces du jeu. L'ensemble bénéficie d'un matériel plus adapté qui facilite une meilleure visualisation d'une situation donnée lors du déroulement d'une partie. Le contenu de Gygès se résume à un plateau en bois avec un tablier de six cases sur six dont les alvéoles ont été creusées. Douze pièces en trois tailles, quatre petites d'un étage, quatre moyennes de deux, quatre grandes de trois et la règle présentée sur deux pages parachèvent une belle qualité de réalisation. Petites règles... Le but du jeu est d'emmener une pièce quelconque sur la case « But » de son adversaire. A son tour, on déplace une pièce qui se trouve sur la ligne la plus proche de soi. Elle bouge d'autant de cases qu'elle possède d'étage (une case si un étage, deux si deux...). Si la case d'arrivée est occupée, la pièce « rebondit » et entame un nouveau mouvement d'une à trois cases (en fonction de la taille de la pièce qui sert de « trampoline »). Ce mouvement se déclenche plusieurs fois si les circonstances le permettent. Grand jeu... Gygès surprend les premières parties par l'impression désordonnée qu'il dégage. En effet, aucune pièce n'appartient réellement à un joueur, toutes sont éventuellement accessibles et cela requiert une habitude afin de maîtriser, au moins partiellement, les multiples combinaisons et déplacements qui s'offrent à chaque tour de jeu. On ne visionne qu'imparfaitement les mécanismes actifs de Gygès. On s'interroge même sur leur pertinence tant leur contrôle échappe complètement à la logique innée issue de l'exercice pratique des classiques comme les échecs ou les dames. On ne possède pas de couleur, on ne capture pas, on se déplace en s'appuyant sur les pièces déjà jouées et en tentant d'établir un chemin optimal pour atteindre la case victorieuse. Avec l'enchaînement des parties, on découvre avec plaisir et ravissement la profondeur insoupçonnée de cet opus de Claude Leroy. De la déstabilisation, on passe progressivement à une réflexion maîtrisée, désirée et finalement accessible. Si un profane même éclairé ne possède qu'une chance infinitésimale de l'emporter face à un joueur aguerri, les confrontations entre personnes de niveau équivalent demeurent passionnantes tant les rebondissements se cachent derrière un mouvement anodin, un calcul hautement improbable, une stratégie bien pensée. Gygès ne s'étale sur des heures, mais opte pour quinze minutes de cogitation sérieuse et dynamique. La petitesse du plateau, sans diminuer les possibilités tactiques, autorise toutefois la préservation des neurones d'un grand nombre de joueurs. En effet, contrairement à de nombreux jeux de stratégie abstraite, il est possible sans trop de difficultés, ni entraînement spécifique, d'enchaîner plusieurs rounds (ou parties) sans risque de mal au crâne ou d'épuisement psychologique. De plus, le site consacré au jeu propose de s'initier, pas en douceur car des défaites blitz sont à prévoir (comptez trente secondes pour votre première partie), et surtout cela constitue une excellente approche à l'univers riche de Gygès. Une belle histoire pour un beau jeu !

      momov

      12/02/2013

      8
    • boîte du jeu : GygèsGygès : Superbe "Made in France"
      Merci à Jactalea pour cette magnifique édition du jeu, fabriquée en France. Un bel objet pour un excellent

      tt-31bbdb1731d15c2...

      29/01/2013

      10
    • boîte du jeu : GygèsGygès : Ne comptez pas sur la chance avec gyges...
      Pour moi ce jeu est un très beau et très bon jeu abstrait. Petit ou grand la chance ne vous servira à rien. La stratégie sera importante car dans ce jeu on a tous les même pions mais un seul gagnera et pourra rejoindre la case la plus proche de son adversaire. Beau jeu comme tous les jeux en bois de Gigamic. Pour conclure, jeu que l'on explique en 1 minute, on fait 4-5 parties et on passe à un autre jeu en bois de gigamic...

      Danywilde72

      23/12/2012

      8
    Tous les avis

    publications

    autres sujets

    [Gyges] - Problèmes et stratégies[Gyges] - Problèmes et stratégies
    Nouvelle situation intéressante qui est intervenue il y a peu. Dans la situation ci dessous, c'est à Nord de jouer : Il choisira un coup logique, à savoir D2 -> C2 -> B3 replacement en E4, lui permettant : - de couper le réseau d'attaque de Sud passant pas D4 -> F3 en insérant un obstacle - de se créer ses propres réseaux d'attaque disjoints, un par B3 -> B4 et un par D3 -> E4 -> D5 (et rebond possible vers B4 pour menacer le but) ou D3 -> F3, ce dernier ne menaçant pas directement le but mais permettant de toucher la case E5 en cas de blocage. La situation du joueur Sud est donc difficile, car la pression d'attaque de Nord est grande avec ses deux chemins d'attaque indépendant vers B4. Sud dispose de quelques autres façons de défendre face à un gain direct, mais la plupart conduisent à une situation très difficile par la suite. Par exemple (suite en blanc car on peut dire que c'est un léger spoil du problème), même si un coup simple comme C5 -> B5 bloque à courts termes toutes les menaces directes de Nord, Sud se retrouve ensuite dans une situation avec ses deux pièces jouables B5 et D5 qui n'ont plus de rebond (B5 -> B4 -> bloqué et D5 -> D4 -> bloqué), ce qui laisse supposer le début de la fin (je n'ai pas analysé en détail, mais à l'instinct une réponse basique de Nord comme C2 -> D3 replacement en C5 doit déjà faire très mal à Sud). Niveau : difficile Trouver un coup de défense (et voire plus si affinité ) pour Sud C5 -> D5 -> D4 -> replacement en B6 ! Ou la technique du repli stratégique ! Première chose a remarque, Nord ne peut effectivement plus accéder au but de Sud : le chemin B4 -> But est désormais obstrué. Deuxième chose importante, le réseau de Sud est désormais lui aussi redondant : la pièce B6 peut désormais accéder aux cases C4 et D4 de deux façons : - B6 -> C4/D4 - B6 -> D5 -> D4/C4 Et depuis ces deux cases, Sud a ensuite accès à plusieurs voix pour atteindre le but de Nord, via des rebonds vers D3/E4 -> F3 ou via D3 -> C2 ou même via C3 si Nord déplace la pièce C2. Pour se protéger à son tour, Nord devrait donc tenter de casser ce réseau de Sud. Il dispose de plusieurs possibilités, car sa pièce C2 de taille deux peut facilement elle aussi accéder aux cases C4/D4/D5 pour se substituer à l'une des pièces de taille un mais : - S'il remplace C4, alors quelque soit la case sur laquelle Nord replace la pièce de taille un, Sud peut toujours accéder à F3, car il dispose de deux chemins indépendants pour faire B6 -> D5 (par C6 et D6 ou B5 et C5) et idem pour E4 -> F3 (par E3 ou F4). Nord est donc obligé de replacer la pièce en F1 ou F2 - en F1 : la position est tout de suite perdante pour Nord, car son prochain coup est forcément F1 -> F2 ou E1 sans aucun rebond. Sud a donc juste à jouer B6 -> C4 replacement en C2 pour gagner - en F2 : la situation perdante aussi, car après B6 -> D5 -> D4 -> D3 replacement en F5 Nord n'a plus de rebond après F2 -> F3 et ne pourra plus défendre efficacement même s'il peut encore éviter une défaite immédiate. - S'il remplace D4, alors il doit absolument couper le chemin de victoire de Sud B6 -> C4 -> C3 -> But. Il doit donc replacer la pièce taille un en C5, C2 ou C1 - en C5 : Sud a un nouveau chemin de victoire : B6 -> D5 -> C5 -> C4 -> C3 -> But. - en C1 : Sud a un nouveau chemin de victoire : B6 -> C4 -> C3 -> D3 -> F3 -> But. - en C2 : Nord évite une défaite immédiate, mais son prochain coup est forcément C2 -> C3, ses possibilités sont tellement limitées que Sud devrait pouvoir gagner sans problème. - S'il replace D5, alors il doit encore couper le chemin précédent, sauf qu'en plus un nouveau chemin de victoire pour Sud apparait grâce à B6 -> D5 -> E4 -> F3 -> But. Nord ne peut pas bloquer l'ensemble, la situation est donc immédiatement perdante. Nord ne peut donc pas se permettre de remplacé une des pièces taille un qui forme le réseau d'attaque de Sud. Il va donc devoir remplacer F3 par sa pièce taille deux et replacer la pièce taille trois en C1. Mais cette fois encore, cette défense ne sera pas suffisante car Sud peut simplement jouer B6 -> C4 -> C3 -> B3 replacement en en E3 pour bloquer le joueur Nord, qui perdra au prochain coup. Une situation qui montre une nouvelle fois : - la "violence" et la volatilité des positions dans Gygès, qui peuvent comme aux échecs passer de gagnante à perdante sur un simple coup - l'originalité de certaines attaque ou défense Bref, un grand jeu !

    MasterMindM

    01/04/2023

    GygèsGygès
    Bonjour Vincenth, Si j'ai bien compris la situation que tu décris, alors la réponse est "oui" sous réserve que le O sur ton schéma soient bien des cases vides. De façon plus générale, les déplacements, où qu'ils soient sur le plateau, peuvent se faire de toutes les façons possibles, à condition :  - de ne pas traverser une case 'but' (on ne peut que s'arrêter sur la case but adverse pour gagner)  - de ne pas 'traverser' une case occupée par une pièce (mais on peut bien sûr y terminer un déplacement pour rebondir)  - de ne pas faire deux fois le même 'trajet' entre deux cases (attention : il est possible de passer plusieurs fois par la même case, mais à condition de la 'traverser' dans des directions différentes). (désolé pour la réponse trèèèèèès tardive, je n'avais pas vu ton message avant).

    MasterMindM

    19/07/2021

    Blackrock au FIJ de Cannes 2019 !Blackrock au FIJ de Cannes 2019 !
    Le grand retour de crazy time :)

    easydoor

    13/02/2019

    [TTCup 10] Welcome to Monsieur Dujardin.[TTCup 10] Welcome to Monsieur Dujardin.
    Dernier jour pour la phase des invitations ! Pensez à aller soutenir votre jeu favori : https://www.trictrac.net/forum/sujet/phase-des-invitations

    Rwain

    09/04/2018

    Gygès revient chez GigaGygès revient chez Giga
    Pour ceux qui sont intéressés : http://www.gyges.com/ (clin d'oeil à Fab)

    tt-6bd88364d24b27a...

    13/07/2011

    Gyges Cuir disponibleGyges Cuir disponible
    [[Exxit](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/exxit-0)][[Gygès](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/gyges)] 40 exemplaires seulement ! Après " Exxit " de Vincent Everaert , c'est au tour de " Gyges " d'avoir droit à ses 40 exemplaires uniques de la série limitée en cuir qui le fait bien ! Jactalea propose donc depuis là de tout de suite, 40 exemplaires de leur tout premier en version cuir, histoire d'avoir une collection cohérente si vous avez décidé de tous les avoir mais en cuir ! Ce n'est pas plus cher que la version bois, c'est juste plus... classe ! Pour en savoir plus, et pour l'acheter parce qu'il n'y a que là qu'on peut l'avoir, il faut aller sur le site officiel de l'éditeur ! Le site Jactalea : cliquez ici ! " Gygès Cuir " un jeu de Claude Leroy Un jeu pour 2 joueurs chez Jactalea prix : 35€ sortie : là !

    Monsieur Phal

    17/04/2007

    Jactalea a enfin un site à son nomJactalea a enfin un site à son nom
    "tu n'as rien vu au stand Jactalea".

    tt-be0cda2d58792c4...

    02/03/2007

    Khan Tsin, le nouveau JactaleaKhan Tsin, le nouveau Jactalea
    Les participants de la soirée Jeux de NIM de ce samedi 16 septembre auront aussi la possibilité de le découvrir. On attend ça avec impatience!

    tt-1dab011c8efe4a9...

    14/09/2006