search
S'inscrire
Boîte du jeu : Ploy

Ploy

settings
brush
home_work
local_shippingSchmidt
Nombre de joueurs :2-4
Age :10 ans et +
Durée de partie :40 min
Langues :Français
    7,2

    Les avis

    • boîte du jeu : PloyPloy : déploy tes forces
      Seul le marché de l'occasion peut nous réserver cette très agréable surprise, venue tout droit des années 70 ! Après montage du plateau, certes, pas si esthétique mais plutôt pratique, on pose sur les emplacements prédéterminés ces jolis pions crantés qui ont tous leur fonction propre et leur pouvoir de déplacement (c'est simple, c'est écrit dessus !). Chaque armada se fait face, commandeur bien au centre, soldats tout autour... Mais j'arrête là le parallèle guerrier car, justement, ce qui m'attire dans Ploy, c'est l'aspect abstrait des pions, sans parler des couleurs (j'adore le bleu et le vert). Il s'agirait plutôt de vaisseaux, oui, ou d'ovni, peut-être... En tout cas, cela les rend moins agressifs, plus aériens. Faisant fi de ces noms barbares (sondes, lances et autres boucliers), on s'aventure en espace inconnu, on tente de capturer le commandant ou tous les autres (la règle est simplissime). Du coup, étudier le plateau relève moins d'une analyse d'état-major que d'une tentative de lire la situation actuelle et d'y répondre au mieux, en anticipant si possible les coups de son adversaire et en le coinçant. Un peu comme aux échecs, je suppose. Mais voilà le panel des réponses est large et la partie s'intensifie très vite ! Le suspense va croissant jusqu'au bout du bout. Chaque geste est important. Le placement de départ et subtil. Curieusement, chaque pion prend vie sous nos doigts. Ils ont un rôle crucial à jouer. De leur orientation dépend l'issue d'un affrontement. Plus ça va, plus rien n'est laissé au hasard. Ca rajoute au plaisir !!

      tt-a7648d9c1cb8d80...

      17/11/2008

      8
    • boîte du jeu : PloyPloy : Les échecs de M. Spock
      Si vous avez l'occasion d'apercevoir ce jeu au détour d'une brocante ou d'un vide-grenier, sautez dessus sans hésiter, même s'il s'agit de l'édition Dujardin parue sous le nom d'OVNI. Tout d'abord il y a l'illustration de la boîte, magnifique, qui vous invite à jouer contre M. Spock en personne. Qui y résisterait ? Ensuite il y a le matériel de jeu de toute beauté, avec de chouettes soucoupes volantes de couleurs vives et un plateau de jeu astucieusement alvéolé pour caler les pièces. Détail important, car l'orientation des pièces est primordiale. Attention : le montage du plateau en quatre parties est un peu délicat, bien suivre les indications du livret de règles (quadrilingue, si mon souvenir est bon). Enfin il y a la règle elle-même, d'une simplicité biblique qui rompt justement avec ce qui fait l'essence des échecs : la toute puissance des pièces de premier rang. Ici au contraire ce sont les modeste sondes qui disposent de la plus grande liberté de mouvement. Pour les autres pièces, tous les amateurs de la Guerre des étoiles reconnaîtront la lourdeur des vaisseaux interstellaire, qui doivent d'abord s'orienter avant de passer dans l'hyperespace. Avec un soupçon d'imagination, vous voilà projeté dans la guerre contre l'Empire. La portée relativement restreinte des pièces laisse soupçonner en outre l'influence du Xianq Qi sur l'inventeur du jeu (Frank Thibault). Quatrième atout : il existe deux objectifs de victoire : soit terrasser le Commodor ennemi, soit priver celui-ci de son armée. Tout ceci conduit à un jeu plein d'originalité et de subtilité, qui réclame plusieurs parties avant d'être bien maîtrisé. Pour ma part j'entrevois pour l'instant deux tactiques possibles : guerilla par envoi d'escarmouches autour de la flotte adverse, afin de décimer celle-ci ; grand mouvement d'ensemble en appuyant chaque pièce par une autre, pour enfoncer les lignes et atteindre le commodor. Par ailleurs, Ploy peut se pratiquer à quatre, par équipe ou chacun pour soi. Pour un jeu de stratégie pure, ça n'est pas si courant. En un mot, un jeu rare.

      tt-201080617a83dc7...

      08/08/2007

      10
    • boîte du jeu : PloyPloy : laid
      Le matériel est hideux pour ce jeu de stratégie pure (variante des échecs)et difficile d'accès car les pièces ont un déplacement très limité (3 cases maxi) mais content d'y avoir joué une fois... vaut mieux jouer aux échecs

      ioiocaro

      18/12/2006

      4
    Tous les avis

    publications

    autres sujets

    [Jeux de diplomatie]Quelles sortes de chantage employez-vous[Jeux de diplomatie]Quelles sortes de chantage employez-vous
    Avez-vous cru que Le Zeptien menaçait de mort ses adversaires?

    viking

    03/08/2009

    [Ploy][Ploy]
    Une descritpion et un compte-rendu ici même : http://lgimet.free.fr/Ploy.htm Il paraît que c'est un bon site....

    Ludo le gars

    26/08/2005