search
S'inscrire
Boîte du jeu : Quantum

Quantum

settings
brushGeorges Bouchelaghem, Kieran Yanner
home_work
local_shippingFunforge, IELLO
Nombre de joueurs :2-4
Age :13 ans et +
Durée de partie :60 min
Langues :Français
    7,4
    ÉTENDEZ VOTRE EMPIRE. AMÉLIOREZ VOTRE FLOTTE. SURPASSEZ VOS ENNEMIS. “LANCEZ L’INTERCEPTEUR ! DÉPLACEZ LE VAISSEAU AMIRAL EN POSITION ORBITALE ET RECONFIGUREZ CETTE STATION DE COMBAT !” Votre loyal escadron de vaisseaux spatiaux, mus par la Probabilité Quantum elle-même, emporte la puissance de votre peuple vers les lointaines étoiles. La flotte attend vos ordres. Mais comment l’histoire se souviendra-t-elle de vous ? Tel un féroce Destructeur ? Un astucieux tacticien ? Un brillant explorateur ? Manœuvrez votre armada, maîtrisez des technologies sensationnelles et ralliez les vestiges de l’humanité pour une confrontation finale. Quantum est un jeu de stratégie et de conquête épique dans lequel chacun de vos dés est un vaisseau spatial. Le 6 est un éclaireur agile, mais fragile, tandis que le 1 est une station de combat, lente mais destructrice. Pour gagner : construisez des cubes Quantum. Extracteurs d’énergie massifs, chaque nouveau cube fera évoluer votre flotte d’une nouvelle manière. Personnalisez vos affrontements : jouez sur un des 30 plateaux originaux inclus, ou créez les vôtres ! Contenu : 24 tuiles de plateau, 22 cartes Tactiques, 28 dés de 4 couleurs, 31 cartes de Commandement, 2 dés de combat, 4 feuilles de commandement, 28 Cubes Quantum de 4 couleurs et 1 livret de règles. Commençons par le début. "Quantum" est le nouveau nom européen d'un prototype appelé initialement du moins glamour titre de "Armada D6". Nous sommes dans une petite région non explorée de l'espace en pleine période colonisation. Pour cela nous disposons d'une flotte assez standard dans ce segment spatio-temporel : des vaisseaux modulables. Des genre de transformers mais version vaisseaux intersidéraux. Et ces vaisseaux dans le jeu sont... des dés à 6 faces tout ce qu'il y a de plus classiques. Et ils devraient le rester dans la version commerciale. Autant vous dire que lorsque l'on se plante devant le prototype du jeu, on est assez loin du frisson langoureux ou d'une extase esthétique. Par contre la curiosité, oui. Et uniquement parce que c'est un choix de chez FunForge parce que le nombre de protos qui circulent avec des dés 6 en guise de pions, ce n'est pas ce qui manque. C'est donc avec une certaine curiosité méfiante que nous avons abordé le jeu. Vous me croirez ou pas même avec un plateau en papier et ces petits cubes colorés, on connait une vraie immersion dans le jeu. J'irais même plus loin en disant que son aspect abstrait renforce cette immersion. Mais voyons plus près de quoi il est question. Le plateau de jeu est modulable. Chaque segment représente une région spatiale en 2D constituée de 9 cases dont celle du centre est une planète. Vous trouverez avec cet article des visuels sans doute définitif de deux de ces tuiles. Cette modularité permet des placements de départ différents et des scénarios. Les joueurs commencent avec une flotte de dés près de leur planète de départ située sur un bord du plateau. On joue de manière basique avec 3 dés en début de partie. Cela varie en fonction des scénarios et l'on peut en gagner durant la partie. Je veux dire en construire. Bien sûr... Le tour de jeu Le tour de jeu est simple. On peut Reconfigurer. Puis se Déployer. Puis Attaquer/se Déplacer Puis Construire et enfin faire de la Recherche. Reconfigurer est ce qui permet de transformer les caractéristiques d'un vaisseau. C'est très technique... On prend le vaisseau et on le jette jusqu'à obtention d'une nouvelle face. Fini ! En effet, la face visible en haut du dé indique la nature du vaisseau. Il en existe donc six. Logique. Cette face indique la nature du vaisseau mais aussi son mouvement et sa force. Dans "Quantum" les combats se résolvent bien évidemment aux dés mais il faut faire le plus petit score pour vaincre. Ainsi les vaisseaux les plus lents sont-ils les plus puissants. De plus chaque type de vaisseau possède une capacité spéciale : 1- La Station de Bataille. Unité la plus puissante, elle bénéficie d'une attaque/mouvement supplémentaire. 2- Le Transporteur. Il peut prendre sur lui un vaisseau adjacent ami, se déplacer puis le déposer dans une case adjacente vide. 3- Le Destroyer Il possède un télé-porteur qui lui permet de changer de place avec n'importe quel vaisseau ami. 4- La Frégate. Elle peut se transformer en Destroyer ou en Intercepteur. 5- L’Intercepteur. C'est le seul vaisseau qui peut attaquer et se déplacer en diagonal. 6- L'Éclaireur Il se reconfigure. Chaque capacité de vaisseau est gratuite et ne compte pas dans les actions. Quand un vaisseau a utilisé une capacité, il ne peut plus le faire dans le même tour même s'il s'est reconfiguré. Déployons. Le déploiement survient quand vous avez des vaisseaux dans votre hangar. Soit vous en avez construit un nouveau avec une technologie, soit un méchant vous en a détruit un et il revient ici. On peut déployer un vaisseau près d'une planète où se trouve une colonie à nous. Bougeons et tirons. Les vaisseaux peuvent tous bouger orthogonalement d'un montant maximum de cases égal à la valeur du dé. Seul les Intercepteurs peuvent bouger en diagonal. Pour attaquer, il faut être dans la même case qu'un ennemi. Chacun lance un dé et ajoute la valeur du vaisseau. Le plus petit score détruit l'adversaire. Construisons. "Quantum" n'est pas qu'un jeu de combats. Dans cette phase on peut construire une colonie (ou un monument) sur une planète si l'on possède des vaisseaux autour dont la somme des valeurs est strictement égale à celle de la planète. Ainsi sur une planète 7, on peut construire avec un Éclaireur et une Station de Combat (6+1). Recherchons. Comme toute bonne civilisation scientifique, on peut faire de la recherche pour améliorer sa technologie. Sur un plateau adjacent se trouve toutes les améliorations disponibles. Il en existe des tas mais elle sont tirées au hasard en début de partie. Ce qui permet des parties bien différentes. Sur son plateau individuel, un dé indique le montant d'avancement de votre service Recherche et Développement. Il commence à 1 en début de partie mais vous pouvez incrémenter ce dé pour une action. Parmi les amélioration possible nous trouvons l'Intelligence qui permet de reconfigurer un vaisseau en choisissant soi-même la face. Des armes qui donnent +1 en attaque et bien entendu des défenses qui font l'inverse. On peut acheter un vaisseau supplémentaire. Etc. La domination. La domination est la gloire que l'on acquiert dans les combats victorieux. Chaque fois qu'on gagne un combat, on incrémente de 1 son dé de Domination. Par contre, chaque fois qu'on se prend une pâtée, il diminue de 1. Une fois que l'on arrive à 6, on a le droit de placer où l'on veut un Monument (colonie). La conquête. C'est bien beau tout cela mais comment gagne t-on ? Le premier qui arrive à placer tous ses monuments sur les planètes remporte la victoire. Le souci c'est que toutes les planètes ne disposent pas des mêmes places. Certaines n'acceptent qu'un seul joueur tandis que d'autres acceptent tout le monde. On ne peut placer qu'un seul monument par planète.

    Les avis

    • boîte du jeu : QuantumQuantum : Une des meilleures sorties de 2013 !
      Nombre de parties : 7 Avec ses règles rapidement assimilées et ses parties aux durées bien en dessous de l'heure de jeu, avec ses mécanismes rarement vus ailleurs et la grande diversité des parties assurée, il faut avouer que Quantum a de sérieux atouts et de beaux jours devant lui. De la combo, de la gestion, de l'interaction, un petit peu de hasard, des config de plateau infinies et qui peuvent vraiment avoir un impact sur la façon de jouer, pas mal de cartes et peu de jouées durant la partie amenant de nouveau vers une durée de vie solide : je ne suis pas prêt de lâcher ce jeu... et mes amis non plus ! Alors en route pour jouer de mieux en mieux sans pour autant voir le jeu se transformer en jeu d'échecs !

      limp

      10/01/2023

      9
    • boîte du jeu : QuantumQuantum : Explosion de dés dans l'espace
      A sa sortie il y a moins de deux ans, Quantum a reçu un accueil plutôt positif mais il a rapidement été victime d'un "accident industriel" : les dés, élements centraux du jeu se sont avérés de qualité médiocre, gras, collants, bombés. Ce problème, relayé sur les forums, a totalement cassé la dynamique commerciale du jeu. L'éditeur s'est employé à y remédier mais ce n'est qu'un an plus tard (début 2015) que sont arrivés les nouveaux dés et un an c'est une éternité dans le monde actuel du jeu où tout se joue dans les premières semaines. Aujourd'hui Quantum a disparu dans l'espace, oublié de tous ou presque. Il faut dire qu'outre le problème de dés, Quantum a quelques handicaps commerciaux (qui ne sont pas forcément des défauts ludiques!) car c'est un jeu atypique difficile à catégoriser : - ce n'est pas un jeu de figurines car s'il est question de vaisseaux dans l'espace, les vaisseaux sont des dés! - ce n'est pas un jeu d'affrontement car certaines parties peuvent se dérouler sans aucun affrontement - ce n'est pas non plus un "jeu abstrait" car le hasard au travers des lancers de dés et tirages de cartes y est présent - on pourrait le qualifier de jeu de placement/déplacement même si le système de reconfiguration des vaisseaux permet de modifier totalement la situation sans bouger rendant difficilement anticipables les mouvements. L'originalité de Quantum l'a empéché d'avoir son public-cible (amateurs de zombies, de cubes en bois, wargamers...) qui permet une première diffusion du jeu; c'est sans doute la grande faiblesse éditoriale du jeu. Compte-tenu de la quantité et de la diversité des jeux je ne vois pas à qui un responsable de boutique peut, en première intention, conseiller Quantum. Autre handicap : l'âge des joueurs. Quantum me semble trop complexe pour être qualifié de familial mais ce n'est pas non plus un "gros jeu". Il se retrouve dans la très encombrée et hétéroclite catégorie "familial+" en compagnie de Small World, 7 Wonders, Medieval Academy, Istanbul, Mémoire 44....d'excellents jeux défendus par des joueurs passionnés. Pourtant Quantum est plutôt un bon jeu. Les nouveaux dés, disponibles dans la nouvelle édition, sont très réussis et le matériel de qualité. Les règles sont claires et précises et le jeu est accessible dès 9/10 ans. La mécanique ludique est fluide et les nombreuses dispositions possibles du plateau de jeu lui confèrent une grande rejouabilité; c'est un jeu opportuniste qui peut parfois être chaotique (surtout à 4 joueurs) avec certaines cartes aux effets puissants et déstabilisants. A deux le jeu est plus maitrisable mais la configuration initiale des dés (hasardeuse) peut donner un avantage fort à un joueur, avantage qui risque de s'accroitre car il choisira ses cartes en premier. Comme dans tous les jeux d'affrontements le joueur en tête peut voir se liguer ses adversaires contre lui mais c'est un travers classique qui ne me semble pas particulièrement marqué ici. Le jeu exige quelques parties pour maitriser le comptage des actions autorisées à chaque tour car entre les actions classiques et les actions gratuites spécifiques à chaque vaisseau on peut facilement s'y perdre. Cet aspect implique d'avoir toujours un connaisseur du jeu à la table pour guider les débutants. La durée des parties peut varier énormément selon le plateau choisi, le nombre de joueurs et le déroulement de partie : entre 15 min et plus d'une heure. C'est un jeu auquel je joue régulièrement, avec plaisir, avec des adolescents car je le trouve original et innovant et avec l'expérience on peut faire de superbes manoeuvres et combinaisons mais ce n'est pas à lui que je penserai en premier pour une soirée jeu quelquesoit le profil des joueurs et c'est là le gros point faible de Quantum. Dans mon panthéon ludique Quantum se retrouve au niveau de jeux comme Black Fleet, Relic runners, Madame Ching, Sultaniya...Catégorie fort honorable de bons jeux auxquels il manque quelque chose pour atteindre l'excellence. Et dans la jungle actuelle des jeux de société l'excellence est indispensable pour réussir.

      BSI40

      23/01/2021

      7.5
    • boîte du jeu : QuantumQuantum : Alléchant mais...
      Le matériel est de qualité, les règles sont simples et prometteuses. Mais certains pouvoirs sont bien trop puissants. La carte "Astucieux" permet de choisir la face de ses dés et celle-ci déséquilibre tellement le jeu qu'il en devient frustrant. J'ai l'impression que le jeu est plutôt déséquilibré.

      charbo75

      16/09/2020

      7
    • boîte du jeu : QuantumQuantum : Vaisseau cubique
      Les + : Règles simples Parties rapides, fluides et dynamiques Matériel de qualité Plateau modulable Utilisation bien pratique des dés (mais ils ne sont pas immersifs) Les - : Avec une aide de jeu aussi grande qu'un plateau, if faut de la place sur la table Beaucoup de hasard et donc de chaos On se mélange parfois un peu les pinceaux entre les 3 actions possibles, les actions des cartes et les actions gratuites Côté kingmaking (chaque cube Quantum posé permet de prendre une carte Technologie au choix) Se faire attaquer à tous les tours (il faut une action pour remettre un dé en jeu après un combat perdu. On ne fait pas grand chose pendant son tour avec seulement 2 actions) Donc : Jeu léger et accessible. Quantum n'est pas trop mon type de jeu mais pourquoi pas à l'occasion

      PtitJu

      22/01/2020

      7
    • boîte du jeu : QuantumQuantum : De la stratégie pure et parfaitement équilibrée
      Une partie de Quantum se déroule en deux parties. On commence par poser ses cubes tranquillement, en s'assurant de ralentir celui ou celle qui se développe un peu trop vite grâce à une carte de commandement plus forte. Puis arrive le moment d'équilibre où chacun est en position de gagner... si seulement on le laissait faire >< C'est cette partie qui fait le génie de Quantum : quand la tension est à son maximum, que la victoire est palpable pour tous mais réservée au petit malin qui mettra en place une stratégie de victoire impossible à contrer. À deux par contre, c'est à qui piochera la meilleur carte de commandement.

      pikiou

      02/12/2017

      10
    • boîte du jeu : QuantumQuantum : Un jeu intéressant.
      Jeu simple dans sa mécanique et facile à appréhender. La richesse du jeu vient de ses cartes, qui apportent beaucoup à la variabilité des stratégies et à la re-jouabilité. La possibilité d’agencer les terrains de départ comme on veut est un plus qui permet d’explorer le jeu plus profondément.

      tt-14f55e334a9d9c9...

      05/11/2017

      7.6
    • boîte du jeu : QuantumQuantum : Le vainqueur a toujours tort
      Ça c'est du jeu d'alliances, stratégie et politique ! Pas question d'être le second à Quantum, il n'y place que pour le premier. Et à ce petit jeu, on peut compter sur tous les autres joueurs pour se liguer contre le premier qui fait mine de dominer. Oui mais, comme d'habitude, on essayera de laisser aux autres le soin de prendre du temps à s'occuper du leader pendant qu'on se charge de résorber son retard et, qui sait, se mettre en position de gagner. De beaux retournements de situation en perspective, mais heureusement, aucun retour en arrière possible. Ce qui évite les parties interminables. Un système pas trop complexe pour ce niveau de stratégie, la difficulté vient vraiment du calcul des combinaisons de coups possibles et de ce que l'on en retirera. Avec une pointe de chance aux dés quand même ;) . Le matériel est un peu sobre, mais élégant. Cela aide à rendre le jeu d'autant plus lisible.

      tt-250ac80e8286048...

      31/07/2017

      7.8
    • boîte du jeu : QuantumQuantum : Excellent jeu tactique
      Joué dans sa seconde édition. Pourtant simple à expliquer, ce jeu est très tactique. Prenant et très nerveux, je ne m'en lasse pas.

      Endicott

      11/07/2017

      9.6
    • boîte du jeu : QuantumQuantum : Quantum attaque c'est la guerre!
      Quantum, ou quand on joue aux dés dans un univers de space opéra! Ce n'est pas le jeu du siècle, mais franchement il est bien sympathique! Les règles sont faciles à apprendre, elles sont claires (ce qui est pour moi super important dans un jeu )et sont hyper faciles à transmettre. Le jeu peut paraître simple au premier abord avec sa configuration d'initiation, à deux dans mon cas il a été possible de gagner sans faire de combat, tandis qu'une fois les configurations avancées mises en places nous nous sommes affrontés à coups de dés 6 quasiment à chaque tour de jeu. De plus dans cette configuration les parties sont plus longues et nécessitent une plus grande réflexion. Bien sur le fait de jouer avec des dés amène une grande part de hasard sur le tirage des vaisseaux, mais force justement à bien connaître les règles pour utiliser au mieux la capacité de chacun de nos engins spatiaux, pour ainsi contrecarrer les plans de son adversaire. Dernière petite précision, contrairement à ce que dit la fiche Tric Trac, on peut maintenant le trouver pour un trentaine d'euros sur Philibert, ce qui me semble plus raisonnable que les 45 euros annoncés.

      Nastydede

      14/05/2017

      8.6
    Tous les avis

    publications

    Quantum, les derniers réglages
    Quantum, les derniers réglages
    , le 29/07/2013
    [[Quantum](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/quantum)][[Win !](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/win)]<br /><br /><img src="upload://iNiVoMb7MtHylCUAznKLyh1LzUn.jpeg" alt="Quantum, les der...

    autres sujets

    [Quantum] Carte Obstiné[Quantum] Carte Obstiné
    Hello, Pour la carte Obstiné, "supérieur" veut dire que la force de combat est supérieure et non pas la valeur des dés. Je l'ai toujours joué comme cela et cela fonctionne ainsi sur l'application du jeu sur BGA. Et donc en effet, ils auraient du mettre "inférieur" vu que la valeur la plus faible est supérieure. Ils ont dû s'emmêler les pinceaux.

    Anotsu

    17/10/2018

    Erreur livre de règleErreur livre de règle
    [[Quantum](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/quantum)] Bonjour, Sujet a priori non évoqué (si j'ai bien cherché). La mise en place pour le plateau de base pour 2 joueurs indiquée dans le livre de règle est différente de cette indiquée sur la fiche "Cartes sectorielles". Livre règle : 7-7-7 7-8-7 7-8-7 Cartes sectorielles : 7-7-7 7-8-7 7-7-7 Quelle est la bonne mise en place ?

    tt-a9fd0aa572bee46...

    16/08/2018

    [Quantum] cartes Nomade & Réorganisation[Quantum] cartes Nomade & Réorganisation
    La réponse pour la carte Nomade est ici : http://www.trictrac.net/forum/viewtopic ... 9#p1986839

    Pikaraph

    10/04/2014

    [QUANTUM] Carte Agile[QUANTUM] Carte Agile
    Je viens de me replonger dans les règles, dans l'exemple de partie et en effet, on peut bien se déplacer d'un nombre de case inférieur à la valeur du dé! Merci

    tt-dad8b0071ae5b76...

    31/01/2014

    Iello fait sa journée au CNJIello fait sa journée au CNJ
    Ah, il n'y a pas Theseus, même en proto ? Dommage...

    tt-1bf24c66bdcbbe3...

    30/09/2013

    [Funforge] Quantum[Funforge] Quantum
    Seito dit: elle gondole pas un peu, cette planète ? je crois que je vais attendre le 2ème tirage... T'avais qu'à la plastifier. Et puis si elle te plaît pas, la planète, tu la regardes pas et t'arrêtes de nous embêter.

    firebird

    27/04/2013

    Quantum of SolaceQuantum of Solace
    Ce qui est surtout marrant, c'est de voir comment le public a descendu Lazenby avec On Her Majesty's Secret Service en considérant que le film dénotait trop par son rythme et l'attitude de Bond par rapport aux précédents alors que même Fleming l'avait voulu ainsi dans le bouquin. Pour avoir eu très peur de Craig au départ notamment sur son physique pour le rôle, j'avoue avoir été bluffé par les premières scènes du film (un peu semblable au démarrage de Diamonds Are Forever lorsque Bond "allume" les clones de Bloofeld) en noir et blanc ainsi que la première course poursuite (très ingénieuse dans la chorégraphie). J'attends donc de voir la suite.

    Thot

    20/02/2008