search
S'inscrire
Boîte du jeu : Rattus Cartus

Rattus Cartus

settings
brushAlexandre Roche
home_work
local_shippingIELLO, White Goblin Games
Nombre de joueurs :2-5
Age :10 ans et +
Durée de partie :45 min
Langues :Français
    6,8
    Faites du porte à porte pour devenir seigneur du royaume. Un jeu de carte d'enchères et majorités. 1347. La Peste Noire ravage le vieux le vieux continent. Le seigneur du royaume a succombé à l’épidémie, et ce sont vous, ses héritiers, qui allez vous affronter pour prendre sa succession. Pour cela, vous allez devoir voyager à travers tout le royaume, tentant de trouver des soutiens au sein des différentes classes de la population du Moyen-Age. Chaque jour, vous traverserez une nouvelle ville. Vous y trouverez différents bâtiments, chacun se révélant utile à votre quête, à sa façon. En pénétrant dans un bâtiment appartenant à une certaine classe de population, vous pourrez obtenir davantage de soutien de cette même classe. De temps à autres, il vous sera possible d’enrôler les étrangers rôdant dans les rues sombres de la ville. Il y a bien aussi quelques rats qui traînent dans ces ruelles... mais croiser un rongeur ou deux n’a jamais tué personne, si ? Contenu : - 84 carte Population, - 14 pour chacune des six classes (Paysannerie, Bourgeoisie, Clergé, Chevalerie, Magie et Noblesse), affichant un certain nombre de symboles « nonne » (24x4, 12x3, 12x2, 12x1 et 24x0). - 51 cartes spéciales, - 12 Épée, - 12 Flûte, - 12 Laissez-passer - 15 Or - 60 cartes Bâtiment, - 5 dans chacun des 12 types de bâtiment (2 bâtiments différents par classe) - 1 carte premier joueur - 15 cartes Joker - 1 plateau d’influence - 40 marqueurs ronds en bois (8 dans chacune des couleurs de joueurs) - 50 jetons rat de valeur 1, 3 et 5 - 20 jetons de point de victoire

    Les avis

    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Subtil bien que trop chanceux
      Rattus Cartus a trois problèmes majeurs, qui ne sont pourtant absolument pas liés à ses qualités intrinsèques: 1- Il n'a ABSOLUMENT RIEN A VOIR (au niveau du game design pur) avec Rattus, alors qu'il est sensé en être la version cartes. 2- C'est un des jeux les moins thématiques auxquels j'ai jamais joué: on est dans de la pure mécanique, ce serait pareil si on élevait ou combattait des têtards radioactifs sur Pluton. 3- La chance est vraiment très présente. Le seul vrai rapport entre les deux jeux est le style des dessins médiévaux, de mon point de vue très réussis. Le Rattus original possédait un très intéressant principe de "majorité inversée" (ou plutôt "majorité punitive"), où notre population la plus florissante était systématiquement décimée par la peste. Il possédait aussi d'excellentes cartes de personnages à pouvoirs spéciaux (en particulier avec la première extension), qu'on passait son temps à se voler pendant la partie. Cette cohérence thématique a complètement disparu ici, puisque les jetons rats sont devenus de simples malus à ne pas trop accumuler, au risque d'être éliminé en fin de partie, si on dépasse un nombre fatidique secret (on peut l’estimer ou le découvrir avec la voyante et certains jetons de l’extension « nobilis », mais il y a déjà un gros facteur chance, sur lequel je reviendrai). Voilà pour tout ce qui peut rebuter de premier abord. Le reste, pour moi, c'est du pur plaisir. On explore à chaque tour de nouveaux bâtiments, sur lesquels on va se positionner par une enchère de pli secret: on pose un certain nombre de cartes faces cachée, pouvant nous donner la majorité (les populations) mais apportant aussi des pouvoirs spéciaux qui peuvent tout bouleverser. Il y a donc un côté bluff et une prise de risque intéressante (je ne connais aucun jeu d'enchères qui se mélange aussi fluidement avec un jeu de plis à pouvoirs). Cette prise de risque est très fun et très gratifiante lorsqu'elle réussit. Le premier joueur a un rôle un peu étrange car il n’y a qu’un tour d’enchère (à moins d'utiliser le pouvoir consistant à passer), donc s’il joue peu de cartes il peut faire de la pure figuration à ce tour. L'enchère va fixer dans chaque bâtiment un ordre de majorité, qui donne un point de victoire mais aussi un accès au pouvoir du bâtiment - le premier a doit à la version "de luxe", le second au pouvoir normal, un peu comme dans San Juan ou RFTG mais dans un cadre moins prévisible. On y gagne aussi les rats lorsqu’on a eu la majorité de façon « sale », c’est-à-dire avec des populations qui ne sont pas adaptées au bâtiment (saisissez encore là le manque de cohérence thématique par rapport à Rattus). Le charme de ce jeu, c’est qu’il y a énormément de bâtiments, donc les parties sont très différentes. Incontestablement, il y a un facteur chance au tirage très (trop) important, mais ça n’empêche pas de faire des choix et de s’amuser, surtout que le jeu est court et incite à faire plein de parties. Je me demande si, comme dans Cartagena, il ne serait pas judicieux de révéler les cartes qui vont sortir aux prochains coups, histoire de donner un peu plus de stratégie. On pourrait par exemple ne révéler que le tirage suivant, ce qui ne provoquerait pas trop de calculs non plus. Chez nous, on laisse les 2 tirages de bâtiments suivants (4 ou 6 cartes) en une rivière face cachée, et quand un pouvoir laisse regarder des cartes nonne, on espionne aussi le même nombre de cartes bâtiments à venir. D’une manière générale, Rattus Cartus donne énormément envie d’adapter les règles à la dose de hasard qui vous semble la meilleure, et c’est assez facile car les mécaniques du jeu sont vraiment ultra simples. Dans l’idée de faire beaucoup de parties à la suite sans se lasser, notons qu’il existe une extension nommée « Nobilis », qui comporte avant tout d’avantage de cartes, mais aussi l’ajout d’un module « nobles ». Si vous jouez avec le deck complet (tous les bâtiments de l’extension + du jeu de base), on peut arriver à un total de 10 piles de cartes pouvoirs à installer, même si la plupart du temps on peut en ranger certaines dans la boîte, car leurs bâtiments n’ont pas été tirés pour cette partie (ça fait un peu de place sur la table). L’extension « nobles » est un peu étrange et je ne recommande pas de l’ajouter tout de suite, mais finalement elle est plutôt sympathique. On a la possibilité d’ajouter un effet à chaque bâtiment (tous les visiteurs de ce bâtiments en profitent ou en pâtissent, tout comme de l’effet automatique déjà imprimé sur la carte bâtiment). C’est intéressant pour influencer d’avantage le tour et augmenter l'interactivité, mais finalement c’est un petit détail subtil qui ne doit pas trop attirer votre attention au début. Au final, Rattus Cartus semble appartenir à une autre galaxie ludique que son grand frère, et il eût été sans doute plus judicieux de ne pas le présenter comme faisant partie de la famille Rattus. Autant le premier jeu est un sympathique et classique jeu de majorité à l'ancienne (presque un hommage au genre), autant le Cartus est un jeu d'enchères cachées subtil et original, mais qui ne plaira pas à autant de monde vu son thème complètement plaqué et ses règles beaucoup moins intuitives. PS: Attention, comme c'est un jeu d'enchères/majorité, il est jouable mais pas extra à deux. Le nombre idéal est sans doute 4 ou 5. EDIT: SCOOP! Il y a carrément moyen de faire de Rattus ET Rattus Cartus le même jeu. Vous jouer deux phases, d'abord la phase Rattus, puis avec tous les joueurs encore présents sur le pays concerné la phase Cartus. Cela donne deux échelles, macro et mico, il faut juste décider des modalités de scoring. Chez nous, on peut encore mourir à cause de la phase Cartus (votre souverain s'est fait mordre) et on compte les points de Cartus avec un barème pour ajouter des cubes virtuels qui peuvent changer le vainqueur. Ca marche impec, on croyait faire une partie expérimentale mais on s'est rendus compte qu'on avait inventé en quelques minutes un jeu expert ultra jouable avec deux jeux familiaux+ !!! Comme on jouait déjà à 5 à Rattus (en appliquant un ajustement présente sur BGG), la différence de nombre de joueurs n'existe pas non plus, les deux jeux sont totalement compatibles et Cartus fonctionne comme une super extension !!!

      grotesk

      22/06/2024

      8
    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Mais pourquoi je suis le seul à crever??!!
      Étant sceptique quant aux déclinaisons version carte, je suis agréablement surpris. Je n'ai même pas peur de dire qu'il surpasse son grand frère. Fun et rapide, on oublie presque qu'on est là pour gagner. Seul petit bémol, on peut mourir juste avant le décompte ce qui donne l'impression d'avoir joué pour rien...

      tt-aa0fde951254ae4...

      27/12/2022

      8
    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Produit dérivé raté
      Autant j'apprécie Rattus, petit jeu malin très agréable à quatre, autant cette version "cartes" me semble superflue. Si ce jeu reprend le thème de son ainé la mécanique est totalement différente puisqu'il s'agit d'être en tête sur les six pistes du jeu grâce à des cartes qui peuvent nous rapporter des rats et entrainer notre défaite. L'idée de base n'est pas mauvaise et une bonne rejouabilité est fournie par des cartes "bâtiments" différentes à chaque partie mais la part de chance est importante (si vous avez les bonnes cartes au bon moment), le thème est totalement absent, le jeu n'est pas bon à deux (c'était déjà vrai du Rattus originel) et à 4/5 le plateau de jeu est trop petit avec de fréquentes chutes de marqueurs. Bref un jeu oubliable, et déjà oublié, qui fait pâle figure par rapport à l'excellent Médiéval Academy qui reprend le principe des majorités sur six pistes avec infiniment plus de talent.

      BSI40

      05/11/2018

      6.2
    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Un petit jeu sympathique et rapide
      Pour résumer fortement : il faut se positionner sur des batiments en misant un nombre de carte (un peu de bluff), le meilleur sur le batiment gagne plus de privilège. Mais tout le monde avance sur la piste du batiment de la valeur de la mise. Il est possible de jouer dans les batiments dont nous n'avons pas les cartes mais cela nous donne des rats. Et les rats peuvent tout simplement vous faire perdre la partie. Et personne ne sait au début la limite à ne pas dépasser. Vous ajoutez à cela des cartes vous permettant de prendre des cartes à l'adversaire ou de lui donner des rats, d'attendre avant de jouer, des jokers… Peut-être un peu trop de possibilités car il n'y a que peu de tours (8 à 4 joueurs). L'autre critique se fera sur la bonne dose de hasard dans le tirage des cartes. Par contre, les intéractions entre les joueurs sont nombreuses ce qui le rend très ludique. Il faut le comparer à Medieval Academy avec une pointe de stratégie en plus. Les règles ne sont pas très faciles à expliquer, il faut rapidement faire quelques tours de jeu et tout devient clair. + ludique et rapide + beau matériel + mise en place rapide + grosse rejouabilité - la part de chance PS : Attention aux règles sur Trictrac TV car il y a quelques erreurs (le remplacement des batiments lors de doublons, ordre d certaines actions...) donc ça donne les bases mais il faut forcément lire les règles.

      snaketc

      03/08/2015

      8.9
    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Bof bof, moi aussi j'ai préféré la versions plateau.
      Les +: Rapide Simple La tolérance à la peste en fin de partie Les -: Très aléatoire. Très dépendant de la position du joueur. Répétitif. La piste des points un peu galère avec tous ces jetons.

      Nrak

      05/08/2014

      3.3
    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Efficace et pas cher, c'est la ...
      Ok je sors. Juste pour dire que ce jeu est vraiment pas mal, on peut se faire des coups de pute en veux-tu en voilà. Mon gros reproche et d'ailleurs le seul c'est le choix des couleurs. Il y a 2 couleurs super proche bien qu'il y est un petit symbole en plus sur la couleur pour différencier tout ça mais c'est pas la première chose que l'on voit au début :)

      tt-a1977441433198c...

      21/04/2013

      8
    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Jeu de commande correct
      Dans RATTUS CARTUS, l'objectif est d'avoir le plus de Points de Victoire à la fin (ça devient lassant...). Les PV se gagnent sur les 6 pistes. Sur chacune, le premier joueur gagne 10PV, le deuxième 5PV et le troisième 2PV. Ensuite, les cartes en main et les PV ramassés en cours de jeu viennent s'ajouter. A chaque tour, 3 cartes "action" sont tirées et les joueurs vont enchérir sur celles-ci pour bénéficier de l'effet, le plus gros enchérisseur bénéficiant d'un effet puissant. A noter qu'en fonction du nombre de cartes enchéries (très dépendantes du hasard), les joueurs progressent sur les 6 pistes mais également récupèrent des rats : 1 pour chaque carte avec symbole différent de celui requis. Le premier joueur a un gros désavantage, il ne sait pas ce qu'il va remporter, car les joueurs suivants peuvent surenchérir sur lui. La partie prend fin au bout de 8 tours et les joueurs ayant trop de rats (> aux pions sur 4 cartes face cachées), ne participent pas au décompte final. Au final, RATTUS CARTUS est très encombrant, peu dynamique, hasardeux et pas très original. Il tourne par contre très bien. Un jeu de commande pas vraiment transcendant.

      Chabousse

      28/01/2013

      6
    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Raté Cartus
      Le jeu tourne bien mais à pas mal de petit défaut. Une piste sur chaque catégorie peut visible, des couleurs qui se ressemble trop et on confond, Trop de catégorie (une de moins aurais accru la lisibilité). Dommage la mécanique fonctionne plutôt bien, même si elle reste au final assez complexe pour ce que l'on a à faire. Un bon petit jeu, à sortir à l'occasion. Mais pas un grand jeu. Par contre il m'a donné envie d'essayer Rattus !

      pandah

      27/01/2013

      6
    • boîte du jeu : Rattus CartusRattus Cartus : Joli Pestacle!
      Après le succès mérité du jeu de plateau, nous voila contaminé par Rattus le jeu de carte. Si le contexte reste le même vaincre sans succomber à la peste , les moyens sont un peu différents ici il vous faudra acquérir une majorité sur des guildes plutôt que sur des territoires et les personnages seront multiples. Ce qui fait la force de Rattus le jeu de plateau : son système vicieux de personnage a double tranchant et les dégâts infligés par la maladie et son avancé erratique est ici effacé. Reste un bon jeu qui a le mérite de ne pas être un clone de son devancier, et qui reste assez original, avec le couperet jouissif de la fin de jeu pour savoir si la lutte contre la vilaine peste à été suffisante pour mériter une possible victoire.

      tt-7c879782997056d...

      28/11/2012

      8
    Tous les avis

    publications

    autres sujets

    Rattus ou Rattus Cartus ?Rattus ou Rattus Cartus ?
    Les deux jeux, mis à part le thème, n'ont strictement rien à voir... Si tu cherches un jeu qui se rapproche plus d'El Grande cependant, prends Rattus.

    tt-15eeb1e1500e9d0...

    25/02/2014

    Rattus Cartus, de l'explicationRattus Cartus, de l'explication
    Messieurs les consommateurs, je vous trouve bien sévère avec ce pov' Nicolas. Ayant eu l'occasion de jouer et surtout d'expliquer (c'est entre autre mon taf...) Rattus Cartus, je peux vous affirmer qu'il n'y est pour rien ! Ce jeu (qui au bout du compte est assez simple) est tributaire de règles assez alambiquées dans lesquelles (hormis le bonus de batiment du début du tour) tout est imbriqué. C'est l'un des rares jeux auxquels je fais jouer quelques tours "pour du beurre" (durant lesquels je demande aux joueurs de jouer au hasard pendant que moi, je joue les différentes cartes qui peuvent poser problème ) pour lancer une partie. Ce qui d'ailleurs est assez pénible car il faut trier à nouveau les cartes ...

    woobs

    26/03/2013

    Rattus Cartus, de la partieRattus Cartus, de la partie
    @kimieukis - Bien sûr que la mécanique prime avant tout, je ne dis pas le contraire, mais à deux jeux à belle mécanique (égale), je prendrais le plus beau... logique (enfin...ça dépend aussi du porte monnaie aussi)

    tt-a937afeff234555...

    21/03/2013

    Rattus Cartus, de le Coupé CourtRattus Cartus, de le Coupé Court
    Ce format "coupé court" est vraiment excellent, en 2 min on sait la catégorie du jeu et s'il va plaire ou pas...

    tt-d7dd9a23b7e1fea...

    19/03/2013

    Rattus Cartus, les rats reviennent à Essen et en boutiqueRattus Cartus, les rats reviennent à Essen et en boutique
    [[Rattus](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/rattus)][[Rattus Cartus](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/rattus-cartus)] Le porte-à-porte et les pots de vin En 2010, les hollandais de White Goblin présentaient une bonne surprise avec leur méchant jeu de majorité "Rattus" qui fut très vite suivi de diverses extensions. Deux ans plus, fort du succès des rats pestiférés, voici cette fois un stand alone toujours signé du couple Åse et Henrik Berg . Il se nomme "Rattus Cartus" et ce n'est donc pas compliqué de comprendre que nous sommes cette fois dans un jeu de cartes. Tout bon joueur averti qui se respecte se positionne en mode suspicion quand un produit dérivé issu d'un jeu à succès est présenté. Alors qu'en est-il de cette version cartes de "Rattus" ? Premier bon indice, avant même la parution du premier "Rattus" les auteurs parlaient déjà de leur envie d'explorer la voie d'un jeu de cartes de majorité dans le même esprit. Voilà donc qui est fait quelques années plus tard. Nous retrouvons dans cette version, la même accessibilité que chez son grand frère et le même objectif de majorité. Ici plus de régions mais des cartes qui représentent des Bâtiments que vous allez pouvoir visiter dans votre quête de porte-à-porte comme un candidat à l'élection. Seulement les seigneurs ne s'élisent pas, se sera votre propension à savoir user des bénéfices de chaque lieu qui fera la différence. Allez en route ! Commençons par piocher quelques cartes Bâtiments selon le nombre de joueurs. La première chose que feront les joueurs est d'utiliser un des premiers pouvoirs des Bâtiments exposés. On appelle le soutien. En gros, il s'agit de piocher des cartes de Population, de défaussez les sales jetons Rats ou de jeter un coup d’œil sous les robes cartes cachées des Nonnes. Les cartes de Population vous aideront à prendre le contrôle des Bâtiments, les Rats risquent de vous tuer en fin de partie si vous en avez trop et les Nonnes, qui luttent contre les bestioles sont les garantes du nombre de Rats fatal ou pas en fin de partie. Bonjour, voulez bien signer la liste de "soutenez un vrai bon seigneur ?" Il est temps de pénétrer dans les Bâtiments. Chaque Bâtiment vous propose une capacité spéciale et une de base. La première sera offerte au joueur majoritaire, la seconde aux autres qui sont là. Un Bâtiment vous tente ? Vous posez un jeton à votre couleur dessus pour indiquer votre intérêt et vous jouez autant de cartes (Population, Joker et Spéciale) que vous le souhaitez (mais faces cachées). Les autres joueurs ne voient que le nombre de cartes jouées mais pas leurs valeurs ni leurs natures. Et il existe des cartes de valeur 0 pour embrouiller ses camarades concurrents. Sortez tout de suite de ma cuisine ! Il est temps de passer aux révélations. Pour chaque Population jouée qui appartient à la même classe que le Bâtiment et chaque Joker vous grimperez de 1 point d'Influence dans cette classe de Bâtiment. Idem pour chaque carte Population d'une autre classe mais là vous allez prendre un jeton Rats pour la peine. Si vous avez mis des cartes Spéciales, vous en jouez les effets. Et les jetons ? En fait toutes ces résolutions se font par ordre d'arrivée. Les cartes spéciales du premier arrivé seront donc effectives avant le comptage de points des suivants. Vous êtes le plus populaire ici ? Vous avez gagné le droit de faire l'action privilège du Bâtiment. Les autres présents se contenteront de l'action de base. Le nouveau seigneur des rats Au terme d'un nombre de tours définit (en fonction du nombre de joueurs de 8 à 10), il est temps de voir qui est le plus populaire et surtout s'il est encore en bonne santé. Pour chaque classe, le joueur majoritaire en influence marque 10 points, le deuxième 5, le troisième 2, les autres vont se faire bouillave... Pour chaque carte spéciale encore en main, le joueur majoritaire gagne 2 points Si le Bâtiment Trésor est en jeu, le joueur majoritaire en cartes Or marque 6 points et le second 3. Les pauvres rien. Certains jetons récupérés pendant la partie vous accorderont quelques points d'influence supplémentaires. Tout est tout pâle non ? Tout n'est pas encore joué... Chaque joueur additionne le montant de ses jetons rats. On retourne ensuite les cartes Nonnes. Si votre montant de Rats est supérieur au nombre de Nonnes vous êtes... mort. Y compris si vous aviez le plus d'influence. On choisit rarement un nouveau seigneur mort en fait. Le plus influent des survivants devient donc le nouveau seigneur. Le jeu sera exposé au salon d'Essen mais en fait il est déjà dans les bonnes boutiques. Vous savez tout où presque. "Rattus Cartus" Un jeu de Åse & Henrik Berg Illustré par Alexandre Roche Publié chez White Goblin Pour 2 à 5 témoins de Jéhorat dès 10 ans Public un peu connaisseur mais pas trop Durée moyenne de partie : 45 min Disponible chez tous les bons dératiseurs dans les 32€

    Docteur Mops

    12/10/2012

    [Rattus Cartus] du nouveau jeu dans l'univers de rattus[Rattus Cartus] du nouveau jeu dans l'univers de rattus
    Et la version Itruc ...

    Etherion

    07/08/2012