search
S'inscrire

Articles

Semaine du Pouic #27 : Le Pouic en vacances!
Semaine du Pouic #27 : Le Pouic en vacances!
Babar Le Barbare, le 22/07/2024
(Photo d’origine par mrsiraphol sur freepik) L’été a tardé à arriver, il semble désormais décidé à s’installer et c’est tant mieux parce que ça veut dire que l’on va enfin pouvoir profiter de cette ...
Thunder Road Vendetta : mieux qu'un survivant
Thunder Road Vendetta : mieux qu'un survivant
mayrik, le 18/07/2024
Tu aimes la course ? Les belles voitures aérodynamiques réglées aux petits oignons ? ou après une grande réflexion, tu planifies chaque détail et chaque choix de placement de ton petit cube en bois q...
Flowers : Flowerer est-ce Skijoter?
Flowers : Flowerer est-ce Skijoter?
Antoinette, le 16/07/2024
Flowers. Un skyjo-killer ? Un jeu qui peut vous faire aimer les Skyjo-like ?.. Ou rien de tout ça ? Prononcé /skaïdjo/ par les ados, /skijo/ par mamie ou /skaïjo/ pour ceux qui ne savent pas trop, Sky...
La Semaine du Pouic #25 : Babar au CNRL
La Semaine du Pouic #25 : Babar au CNRL
Babar Le Barbare, le 08/07/2024
Avant que cette Semaine du Pouic ne débute, je tiens à vous rappeler ces quelques mots, gravé dans le Pouic depuis des temps plus qu’anciens : Nous avons besoin de vous pour la Semaine du Pouic ! ...
La semaine du Pouic #24 : On lâche rien!
La semaine du Pouic #24 : On lâche rien!
Tasmat, le 30/06/2024
Un joli rappel ludique de l’actualité. Cartes du jeu On lâche rien d’Adrien Fulda et Luc De Bois chez Coco Cherry, illustrations d’Allan Barte. Bien le bonjour à toutes et tous ! Cette semaine c...

Sur le forum

Lettre ouverte aux Pledgers - Monolith Board Games
ma réponse c’est un private joke avec Mauvais karma, on joue souvent ensemble, je n’ai aucuns chiffres et en fait je m’en fiche, c’était juste de la mauviase foi pour lui rabattre son caquet à ce grand dadé !! non mais ! et sinon tirer des informations du site que tu cites, c’est aussi fiable que les infos de Cnews mais c’est peut être vrai

Harry Cover

22/07/2024

Slay the Spire, le jeu de plateau
J’ai fait une partie en solo (3 actes avec le soldat de fer, défaite contre le boss III). J’avais entendu et lu sur BGG beaucoup de critiques d’amateurs du JV qui trouvaient le solo trop long, avec trop de manipulations… Pour quelqu’un comme moi peu habitué aux jeux videos en général et ne connaissant pas Slay the Spire, la durée (environ 45 min par acte) est très raisonnable et l’intendance est plutôt légère. C’est plus facile à sortir que pas mal de jeux solo. Mais c’est sur que les habitués du JV n’ont pas grand chose à y gagner. L’expérience coopérative m’a semblé plus intéressante car moins impitoyable. Lors de ma partie solo je m’en suis à plusieurs reprises sorti de justesse car une mauvaise main est très difficile à compenser et certains adversaires étaient très puissants face à mon personnage (je savais en voyant le boss III que mes chances étaient très faibles, il aurait fallu une sortie parfaite des cartes et des dés chanceux). Le challenge est plus relevé mais avec un peu moins de contrôle.

BSI40

22/07/2024

Un jeu qui raconte une histoire
ddbas: SW rebellion, Arkham JCE, Maracaibo Pour moi ce sont des jeux asymétriques car dans SW chacun joue différemment selon le camps. HaA chacun compose son investigateur avec ses facultés ( mais oui les mécaniques restes les mêmes mais ce n’est pas un jeu compétitif ) Et Maracaibo est asymétrique avec l’extension.

driepick

22/07/2024

Vos découvertes de Juillet 2023 - 1 an après
loic a écrit: Starship Captains : découverte à 2 joueurs, on s’attendait pas du tout à ça. Ca surprend, mais en y rejouant, j’ai trouvé ça plutôt sympa. C’est malin, rapide (quoiqu’un peu long à mettre en place) et plutôt agréable à jouer. Rejoué quelques fois. Plutôt sympa. Je n’ai pas franchi le pas de l’acquisition mais je me tate encore car j’en garde de bons souvenirs avec quelques idées originales. loic a écrit: Kluster : pas grand chose à dire, j’ai déjà Polarity, plus fin, plus subtil, plus tendu, plus drôle Comme prévu, pas rejoué. Pas grand chose à en redire loic a écrit: Kites : très rapide (la première partie a duré moins d’une minute je pense). J’y rejouerai à l’occasion, mais c’est tout Pas rejoué. loic a écrit: Funfair :ça se laisse jouer. J’oublie une règle à la fin, ce qui m’oblige à chercher une carte dans le paquet. Il en restait 2 exemplaires, ça m’aurait fait passer de la dernière à la 1° place. J’en ferai pas 10,000, mais l’occaz, ça se joue. Pas rejoué. Ca laisse le souvenir d’un truc assez banal même si la partie fut sympa. loic a écrit: Between 2 castles : j’avais joué au 2 cities et c’est pareil : trop calculatoire, aucun maitrise, le décompte final est aussi long que la partie. L’idée de base est sympa, mais la mise en application ne fonctionne pas selon moi. Toujours aucune envie d’y rejouer loic a écrit: Joraku : bien trop prise de tête pour un jeu de pli. De bonnes idées, et sûrement de quoi ravir les fans, mais pas pour moi. Rien de neuf, évidemment pas rejoué. loic a écrit: Cat in the box : comme dit plus haut, je ne raffole pas des jeux plis. Mais là, quelle idée ! C’est drôle, c’est super original, ça fonctionne, si la VF est à un prix décent, je pense que je craquerai. J’ai craqué. Un jeu qu’on ressort de temps en temps, toujours avec plaisir, une dizaine de parties dans l’année.

loïc

22/07/2024

[TTCup 13] Tour préliminaire Groupe 15]
Ben non. Deux joueurs seulement. C’est forcément moins interactif qu’un 2-4. Prove me wrong.

fabericus

18/07/2024

[TTCup 13] Tour préliminaire Groupe 6
The things you do for love… 1000010275 1080×1045 80 KB

fabericus

18/07/2024

Monolith annonce un jeu de plateau dans l'univers de Berserk
En tout cas, il est vrai que le manga Berserk est un des plus connus, appréciés et reconnus par ses pairs. Très bon pour moi ! J’ai beaucoup apprécié l’anime et tout autant les 3 films récents (quel superbe travail avec les nouvelles technologies d’animation !) qui résument (un peu trop vite) l’histoire !

OverWhirl

19/07/2024

Wyrmspan ou Evenfall?
Voilà qui m’intrigue, @antoinette

Babar Le Barbare

17/07/2024

Débat Hebdomadaire N°9: Gamme MicroMacro Crime City
Une gamme de jeu avec une carte géante avec plein de micro indice ou on doit résoudre des énigmes. Dans chaque enquête il y a une série de question afin de réaliser le fil rouge de l’histoire. Un genre de jeu a la ou est Charlie mais en mode Petit meurtres d’Agatha christie.

Patishou

22/07/2024

Les avis

  • boîte du jeu : undefinedUne suite d'énigmes un peu capillotractées et pas trop en lien avec la narration.
    A dire vrai, l'idée paraissait top mais au final on a un peu eu le sentiment d'un jeu très mécanique, avec une narration présente mais dont les énigmes s'éloignent. Il n'y a pas l'effet waouh de l'ouverture du cadenas. Par contre, il faut mentionner un super site qui donne des indices bien dosés. Au final, nous avons été un peu déçu.

    stueur

    16/07/2024

    6
  • boîte du jeu : undefinedNégociations, pleurs et taquineries
    J'aime Catan. Je ne l'ai découvert que très tard, en 2024 mais ce fût l'une de mes meilleures expériences de jeu. L'ambiance autour de la table est top, on rigole, on s'envoie des piques, on se taquine, on négocie, on pleure pour attiser la pitié des uns ou des autres, on tente des coups de bluff et on la fait à l'envers. Tout le jeu repose sur les échanges et un mauvais placement des colonies de départ ou une malchance aux dés peuvent être très punitif pour autant, quel bonheur que de le sortir !

    Babar Le Barbare

    15/07/2024

    8
  • boîte du jeu : undefined6 Niemen 1/2
    La carte Pologne a été libellée 6 ½ à cause de sa sortie à l’orgine uniquement sur le marché polonais. Une fois livrée au reste du monde il a donc fallu l’intégrer à la numérotation tout en respectant la chronologie des éditions. On retrouve un plateau carré peu évident à imaginer avec une forme ramassée. La grande idée est ici de jouer sur les connexions sur la partie extérieure du réseau en connectant les différents pays limitrophes de la Pologne. Aussitôt que deux pays sont connectés, on pourra bénéficier d’une carte bonus dont la valeur sera décroissante en fonction de notre ordre d’arrivée dans ledit pays. Certains pays sont plus attractifs en termes de points que d’autres, telle la République Tchèque. Pour rendre encore plus crucial l’aspect course engendré par les bonus, les cartes d’un pays peuvent être gagnées plusieurs fois par le même joueur une fois qu’il ajoutera une connexion d’un nouveau pays à son réseau. On se retrouve donc à privilégier l’obtention des cartes bonus en début de partie pour ensuite chercher à connecter nos tickets, d’autant plus qu’elles tendent à disparaître assez rapidement avec un effet boule de neige assez marqué. Il faudra donc bien surveiller nos adversaires pour ne pas leur laisser les coudées franches sur des bonus favorables, d’autant plus qu’aucun bonus Globetrotter ou chemin le plus long n’est en jeu. Visitez les pays limitrophes ! Le jeu à 4 sera bien entendu le plus intéressant tant la compétition sera accrue sur ces bonus. A 3, la bataille sera comme d’habitude plus tendue, avec l’utilisation d’un tronçon unique pour connecter deux villes sur le plateau, sans être particulièrement punitive. Avec 35 trains en réserve, les parties se jouent en 30/45 minutes plutôt qu’en 45/60 et c’est vraiment le principal atout de ce map pack en dehors du dépaysement géographique. Une carte à réserver aux aficionados, comme moi. Si la petite gymnastique cérébrale induite par la course aux bonus offre une saveur particulière au jeu, elle en fait aussi un passage obligé et incontournable, limitant ainsi les possibilités stratégiques en cours. La comparaison pâlit donc face à la Suisse ou l’Inde notamment.

    Sysyphus

    13/07/2024

    8
  • boîte du jeu : undefinedAurora Borealis
    Northern Lights aka Aurores Boréales n'est absoument pas un must-have de la gamme (scoop, aucune boite n'est un must-have) mais il me paraissait intéressant d'en parler puisque l'auteur, **Alan R. Moon**, a pu pour la première fois retravailler son design et modifier une carte qu'il avait créée dans le passé. Comme les deux cartes, **Scandinavie** et **Aurores Boréales**, ont été destinées au même public je me permets tout de même de faire un comparatif. La première, parue en 2008, était dans la lignée des opus précédents, avec un niveau d'interaction assez élevé et avec de nombreuses zones *couperet* sur la côte norvégienne, un bel entonnoir à Tornio en Finlande, et une zone de forte densité entre Oslo et Stockholm. Je ne sais pas si les contraintes du plateau vertical a scellé le sort de la version 4/5 joueurs à l'époque (la boite originale est réservée à 2/3 joueurs) mais la Scandinavie présentait également des limitations sur les possibilités de créativité dans la construction du chemin le plus long, ce qui a peut-être incité à l'utilisation du bonus Globetrotter. Dans la nouvelle carte, exit les contraintes de couleur à l'Est, exit la longue ligne droite à 9 espaces entre Mourmansk et Lieksa, exit les embouteillages. Plutôt que de chercher à dupliquer les sensations de jeu, **Alan R. Moon** a donc repris le squelette original du plateau original et l'a, dans un sens, modernisé. Alors j'utilise "modernisé" comme "prise en compte des préférences actuelles du marché du jeu" plutôt qu'une amélioration. Ne nous détrompons pas : les designs sont toujours orientés vers l'interaction et, parmi les derniers plateaux (France, Old West, Pennsylvanie, et même Japon), l'interaction est bien présente. On pourra noter qu'avec d'autres, telle la Pologne ou l'Italie, on pourra se laisser un peu plus porté par le jeu. L'un des attraits sur la version USA des Aventuriers du Rail était l'association des couleurs à des tronçons clairement identifiés. Jaunes et Verts ? Soit il a du Centre, soit il part de Seattle. Noirs et Rouges ? On dirait le Sud. Blanc et Jaunes ? Ouest. Avec des intérêts convergents, les joueurs sentaient le souffle des adversaires dans leur cou. Avec la multiplication des routes à faible nombre d'espaces, cette dimension a disparu. Contrainte de terrain de jeu ? Choix de design ? Je ne le sais pas. Je trouve néanmoins, et c'est une préférence personnelle, que la tension baisse d'un ou deux crans. **A l'interaction intentionnelle se substitute une interaction situationnelle**, où la pioche de cartes ne revèlera les intentions adverses qu'au coup par coup. Est-ce que la volonté d'intégrer des bonus variables est venue à cause de la configuration du plateau ? Ou celui-ci, émaillé de petites routes et d'escales dans de nombreux pays a lui-même défini le besoin d'avoir ces 12 cartes Bonus ? Nous retrouvons donc **un élément de variabilité**, ce concept tant à la mode, avec ces Bonus qui multiplient les façons de scorer **sans vraiment impacter nos stratégies de gestion de main, ni pousser la prise de risque,** les élements phares du jeu. A 5 joueurs, et sûrement à 3, la tension au niveau des connexions est bien présente. Elles ne seront qu'un fait de jeu à considérer sur le moment, plutôt qu'un déclencheur d'émotions ou la résultante d'un choix de la part d'un des conducteurs de train autour de la table. Aurores Boréales nous donnent l'occasion d'explorer les confins de la Scandinavie en train touristique, plutôt que les montagnes russes avec le Père Noël en pilote de la carte originale.

    Sysyphus

    13/07/2024

    8
  • boîte du jeu : undefinedmerveilleusement orienté
    La route des épices avait bien lancé la trilogie, mais les 2 autres opus ne sont pas en reste, loin de là. En particulier celui-ci dans lequel il n'y a presque pas de hasard si ce n'est le tirage au sort des récompenses placées dans les ports. Tout le reste est prévisible et demande pas mal d'anticipation. Le placement des tuiles au départ de la partie mérite réflexion quand au placement initial qui devra être fait en début de partie. Un vrai régal, et pour moi pas loin d'être le meilleur des 3 Century

    Pirate d'eau douce

    12/07/2024

    9
  • boîte du jeu : undefinedsuper jeu
    Il fonctionnait (et fonctionne toujours) très bien. un des premier wargame a faire évoluer l’état des personnages pour des batailles avec peu de personnage pourrais être rééditer avec des cartes plus jolies. et des figurines également trop datées pour ceux qui ont en avoir

    Bartold

    08/07/2024

    8
  • boîte du jeu : undefinedle jeu qui réveille le memory
    Une piste circulaire composée de sous, entourés à chaque fois par un gardien (un de chaque côté de la somme). Un memory classique (on retourne deux tuiles) mais original car ces tuiles n'ont pas besoin d'être identiques. Il faut juste retrouver les même personnages que ceux qui entourent les pièces. Comme chacun sert deux fois, le jeu de la mémorisation marche a fond. Une petite boîte qui procure son lot d'amusement pour les petits et grands.

    morlockbob

    06/07/2024

    7
  • boîte du jeu : undefinedJan, Jan et Jan* : Les Aventuriers de la charrette à bras
    Mon avis après une dizaine de parties, principalement à deux et 2 parties à 3. Pourquoi je l'ai acheté?: Il me manquait un jeu de société pour offrir durant les fêtes et n'ayant jamais essayé les "Aventuriers du Rails", le jeu est tombé dans mon caddy. Le prix modeste de 20 euros a aidé le travail de la gravité durant la chute. Illustration : Les illustrations sont jolies, et aide beaucoup à monter dans la machine à remonter le temps, direction " Amsterdam 1650". Pour pinailler***, le très joli plateau ne nous montre pas les célèbres canaux et les cartes marchandises, transports et missions auraient gagnées à avoir des couleurs moins proches les unes des autres... Thème: Une édition des "Aventuriers du rail" qui nous transportent avant l'arrivée du rail aux Pays-Bas? Pas de problème, ca marche, pas de problème. On oublie vite ce détail, les charriots auraient pu être des barques sur les canaux ou des carrosses....OSEF. Avoir conservé les noms originaux en néerlandais aident à l'immersion... Matériel : Malgré le prix modeste, le matériel est tout à fait OK! La plateau est joli et solide, les charriots en plastiques et les cartes sont un peu petites, mais ça fait le taf! Règles/mécanique : Après une ou deux parties pour assimiler les règles, les parties sont tendues, dynamiques, vives. A deux, on dépasse rarement les dix minutes de jeu. A trois, 15. Malgré cette rapidité, il faut poser des choix stratégiques à chaque tour. Je repioche? je reprends une mission? Je pose maintenant cette route ou l'enfoiré à ma droite va la prendre au prochain tour? Au fil des parties, on apprends à décoller ses yeux de son jeux pour celui des adversaires. Un avantage dans la course aux marchandises, ou bloquer une route à l'adversaire peuvent définitivement faire la différence... Jusqu'au décompte des points, l'incertitude règne : gagnerais-je? L'occasion rêvée pour y jouer: Ca rentre sans problème dans le sac à dos, alors emportez le lors de votre visite du Rijksmuseum. Posez-vous au café du musée après la visite, sortez la boite et jouez accompagné des protagonistes de la "Ronde de nuit". Variante: Tout le monde s'appelle Jan au XVII ème en Hollande, alors -1 point si vous appelez votre adversaire par son prénom du XXIème siècle. Ça me donne envie de jouer à : Je dois encore découvrir la version originale des "Aventuriers du rails" ( je sais, j'ai du retard). En conclusion : Jouez-y! Note 7/10 * Le saviez-vous : tout le monde s’appelait Jan au XVIIème à Amsterdam** ** Enfin, j'imagine. *** Aucune incidence sur la note!

    Vanco

    04/07/2024

    7
  • boîte du jeu : undefinedhaut les mains on ne boop plus !
    Avec son petit matelas et ses chatons en bois, ça partait mal. Un morpion où il faut aligner trois de ces mignons félins pour gagner. Sauf que... Les félins sont des chatons (petit meeple) et il faudra en aligner trois pour qu'ils deviennent des chats (gros meeple). Sauf que. A chaque fois que vous placez un chaton près d'un autre chaton, il boop ! Il pousse d'une case les autres chatons qui sont à côté de lui. Il faut être deux pour ne pas bouger. Et un chaton ne peut pas booper un chat, mais le contraire est possible. Mais en fait ce jeu il est trop bien ! Abstrait mais inventif. Qui veut des croquettes ?

    morlockbob

    03/07/2024

    8